La Polarisation de l’emploi en France, ce qui s’est aggravé depuis la crise de 2008

La Polarisation de l’emploi en France, ce qui s’est aggravé depuis la crise de 2008

Ariell Reshef et Farid Toubal

Mars 2019

96 pages

Vidéo

La presse en parle

Résumé

La France a subi un changement structurel rapide au cours des trois dernières décennies. Elle n’est plus seulement spécialisée dans quelques domaines du secteur manufacturier mais s’est tournée vers celui des services : recherche et développement, activités de commerce ou du secteur financier. Le marché du travail, en accroissant la proportion des emplois à bas et haut salaire au détriment des emplois intermédiaires, s’est fortement polarisé – et la crise de 2008 a exacerbé ce phénomène, probablement lié à l’essor des nouvelles technologies et à l’élargissement de la mondialisation.
Vecteur d’inégalités salariales, la polarisation de l’emploi ravive aussi les tensions sociales et les passions politiques. Pour autant, les effets négatifs de ces changements majeurs ne sont pas inévitables. A. Reshef et F. Tubal ouvrent ici des pistes de réflexion originales sur le devenir de l’emploi en France. Et proposent des politiques publiques d’ajustement et de formation qu’il faudrait adopter pour que les gains engendrés par le progrès économique soient mieux répartis.