La caste dans l’Inde en développement : Entre tradition et modernité

La caste dans l’Inde en développement : Entre tradition et modernité

Vidéo

La presse en parle

Le site internet de Lectures propose un compte-rendu de l’ouvrage.

Résumé

L’imaginaire « orientaliste » a fait de l’Inde le pays de la mystique et de la tradition. Le système de caste, pensé comme millénaire et immuable, est l’une des caractéristiques indiennes les plus fortement associées à cette idée. Ce point de vue offrait une interprétation facile à l’atonie de la croissance indienne entre les années 1950 et la fin des années 1970 : on a même parlé d’un taux de croissance « hindou ».
Mais depuis le début des années 1980, la croissance économique indienne s’est accélérée brusquement, le sous-continent acquérant en l’espace de trois décennies le statut de puissance économique de premier plan, en pointe dans de nombreuses industries.
L’Inde « éternelle » s’est donc révélée pleinement capable d’entrer dans la modernité, sans que le système de caste disparaisse pour autant. Aujourd’hui encore, la caste joue un rôle central dans la vie quotidienne de millions d’Indiens, influant à la fois sur leurs choix les plus intimes et sur leur environnement socioéconomique, souvent de façon violente.
Si l’Inde est en train de s’extraire de la pauvreté pour entrer de plain-pied dans la « modernité », comment comprendre qu’une institution aussi ancienne que le système de caste perdure, voire se renforce ? C’est cet apparent paradoxe que cet opuscule cherche à comprendre et à mesurer à partir de sources quantitatives réunies ici pour la première fois. Car la caste, qui est aujourd’hui présente partout, sauf dans les statistiques officielles, est loin d’être un anachronisme : en phase avec l’évolution du sous-continent, elle a su s’adapter, comme elle avait su s’adapter dans le passé à d’autres transformations.