Qualité de l’emploi et productivité

Qualité de l’emploi et productivité

Abstract

En France comme dans la plupart des pays européens, la croissance de la productivité du travail a ralenti depuis 2008, et cette tendance semble désormais toucher aussi les États-Unis. Les explications souvent avancées apparaissent insuffisantes, qu’elles insistent sur les problèmes de mesure liés aux « investissements intangibles », sur l’atonie durable de la demande en Europe ou encore sur la nature du progrès technique, qui induirait des gains de productivité durablement faibles.
Cet opuscule explore une autre dimension : les ajustements de l’emploi. Du maintien de l’emploi des diplômés au développement de l’autoentrepreneuriat, ils contribuent massivement au ralentissement de la productivité, notamment en période de récession. Au-delà de cette phase, les auteurs mettent en débat la stratégie de lutte contre le chômage par la baisse du coût du travail et la flexibilité, qui peut conduire non seulement à dégrader la qualité de l’emploi, mais également à affaiblir la dynamique de la productivité.