Évènements

Présentation du nouvel opuscule du CEPREMAP: Avoir une enfant plus tard, enjeux sociodémographiques du report des naissances

Les évolutions de la natalité sont le plus souvent mesurées à l’aune d’un seul indicateur, le nombre d’enfants par femme. Pourtant, le calendrier des naissances, c’est-à-dire les âges auxquels une mère donne naissance à ses enfants, éclaire utilement de nombreuses questions économiques et sociales.

En particulier, l’âge de la maternité se révèle un marqueur social, car il s’accroît avec les niveaux d’éducation et de revenus des parents. Et parmi les personnes ayant le moins de perspectives sociales, on trouve souvent les femmes ayant eu un enfant très jeunes.

L’âge de la maternité est également associé à la plupart des décisions importantes qui rythment la vie d’un couple, comme le choix du nombre d’enfants, bien sûr, mais aussi la durée des études et la participation des mères sur le marché du travail. Le calendrier des naissances ne peut donc être étudié qu’en lien étroit avec les décisions et les circonstances qui gouvernent le début de la vie adulte.