Offre de poste : Assistant.e de recherche à l’Observatoire du Bien-être

Environnement

L’Observatoire du Bien-être (OBE) est une composante du CEPREMAP soutenant la recherche sur le bien-être en France et dans le monde.

Les chercheurs affiliés à l’Observatoire travaillent sur la relation entre éducation, santé et bien-être, l’impact des relations avec les pairs sur le bien-être, la relation entre le bien-être et des variables cycliques tels que l’emploi et la croissance et enfin l’évolution du bien-être au cours de la vie.

Un rôle important de l’Observatoire est de développer notre compréhension du bien-être en France: son évolution au fil du temps, sa relation avec le cycle économique, les écarts en terme de bien-être entre différents groupes de population ou régions, et enfin la relation entre politiques publiques et bien-être.

Plus d’informations sur notre activités sur notre site.

Missions

L’Observatoire du bien-être produit en propre l’analyse statistique trimestrielle d’une enquête sur le bien-être subjectif des Français, collectée pour le compte de l’Observatoire par l’Insee. Cette enquête donne lieu à la publication d’une note de conjoncture, et à partir de la mi-2018, d’un tableau de bord en ligne. Il produit également en propre une série de notes, traitant plus en profondeur d’un aspect particulier du bien-être subjectif. Ces notes peuvent être des documents autonomes, ou s’adosser à des article de recherche approfondis, publiés dans le circuit habituel des revues scientifiques.

L’Observatoire fournit également un appui aux chercheurs, sous la forme :

  • D’une assistance directe sur des projets de recherche en cours ;

  • D’une assistance administrative ou thématique dans la constitution de dossier de candidature à des financements de projets de recherche.

En tant qu’assistant·e de recherche, vous serez invité·e à intervenir dans chacun de ces aspects de l’activité de l’Observatoire. Nous vous confierons par exemple :

  • Le repérage, la collecte, la préparation et l’analyse des données issues de différentes sources ;

  • La conduite d’analyses statistiques sous la direction de chercheurs de l’Observatoire ;

  • La constitutions de revues de littérature sur des sujets en relation avec le bien-être subjectif ;

  • La contribution à la rédaction des notes, y compris la proposition de thèmes ou d’analyses.

Profil

Ce poste est destiné à un·e jeune chercheur ou chercheuse en cours de formation initiale où à la fin de celle-ci : année de césure en cycle M ou entre le Master et le doctorat, diplômé·e de Master voulant découvrir l’environnement de recherche sans se lancer directement dans un doctorat. Nos approches sont celles de l’économie quantitative : le poste est pensé pour des étudiants de ce domaine, mais les candidatures à forte dimension quantitative (statisticiens, data scientists) pourront être prises en compte si elles justifient d’une formation minimale en économétrie et d’une forte capacité à aborder de nouveaux champs.

Il s’agit d’un emploi à plein temps : les candidatures de jeunes docteur·e pourront être considérées uniquement si le·a candidat·e accepte de subordonner son agenda de recherche à celui de l’Observatoire. Il n’est donc pas adapté à une personne voulant poursuivre des recherches personnelles en vue d’un poste de chercheur ou d’enseignant-chercheur, sauf si le thème de recherche concerne strictement le bien-être subjectif.

En termes de compétences, nous attendons de vous :

  • Une bonne connaissances des méthodes d’exploitation des données, en particulier des données d’enquêtes et de panel (analyse, régressions avancées, etc.) ;

  • Une maîtrise d’un langage d’analyse statistiques : Stata et R sont concurremment utilisés à l’Observatoire ;

  • Une maîtrise de l’anglais et du français.

En termes de savoir-être, nous recherchons des candidat·e·s autonomes, doté·e·s d’une grande curiosité et d’une grande rigueur, capables de proposer idées, hypothèses et sources de données.

Poste

Le poste un CDD est à plein temps, localisé dans les locaux du CEPREMAP, sur le Campus Jourdan, 48 boulevard Jourdan, Paris, 14e arrondissement. Il est à pourvoir au 1er septembre.

La rémunération proposée est de 2000 € nets par mois.

Candidater

Pour soumettre une candidature ou pour plus d’informations, vous pouvez envoyer un CV et une lettre de motivation à Mathieu Perona (mathieu.perona@cepremap.org).